Mariage

Préparation du mariage

mariage-juifPrendre contact avec le Rabbin pour un premier rendez vous en vue de l’ouverture du Dossier.

 

 

 

 

  1. Trois mois environ avant la cérémonie religieuse, les mariés devront suivre des cours de préparation au mariage, pour cela prendre contact avec : Madame Hava Sebbag au
    05 61 58 27 12
    .
  2. Le mariage civil doit obligatoirement avoir lieu avant la ‘Houpa (cérémonie religieuse).
  3. La jeune mariée devra prendre rendez-vous avec la personne responsable du Mikvé (bain rituel), afin de procéder à son immersion la veille de la ‘Houpa.Pour ces trois points, une attestation devra être présentée au Rabbin avant la Cérémonie religieuse.
  4. La Participation Communautaire doit impérativement être réglée avant la date de la Cérémonie.
  5. Les mariés devront prendre contact avec Monsieur le Rabbin en téléphonant à l’ACIT environ 15 jours avant la date du mariage.
  6. Le tarif non adhérent de la cérémonie religieuse est de 2 280 € et de 760 € dans le cas où les futurs mariés sont cotisants à l’A.C.I.T. (c’est-à-dire à jour de leur cotisation). Lorsque les futurs mariés viennent de l’extérieur : 1 140 €.

Enfin pour toutes questions, renseignements ou conseils, le Rabbinat se tient à l’entière disposition des futurs mariés.

Pièces à joindre pour chacun des deux conjoints :

  • 2 Photos d’identité,
  • Original du livret de famille des parents et des mariés,
  • Extrait d’acte de naissance « en vue mariage »,
  • En cas de divorce, Original du divorce religieux,
  • En cas de conversion, Original du certificat de conversion,
  • Original de la Kétouba des parents,
  • Certificat de célibat délivré par le Rabbin local.

Déroulement de la cérémonie religieuse

  • Se présenter à l’heure exacte à la synagogue, muni d’un Talith, d’une bouteille de vin capsulée, d’un verre blanc enveloppé dans une serviette, d’un anneau simple en or, non gravé et non serti, ainsi que du certificat de mariage civil, d’immersion au Mikvé et de suivi des cours.
  • Les époux et les parents sont reçus par un chant ou par une musique, et s’installent sous le dais nuptial.
  • Allocution du Rabbin.
  • Kiddouch des Iroussim.
  • En présence des 2 témoins, le marié tient l’anneau à la main droite avant de le passer à l’index de la main droite de la mariée, en récitant la formule suivante :
Haré At Mékoudéchet Li Bétabaat Zo Kédat Moché Véisraël
(Te voici consacré à moi par cet anneau conformément à la loi de Moïse et d’Israël)
  • Le Rabbin lit la Kétouba (acte de mariage religieux) et en explique le contenu.
    Le Hatan s’engage alors à en respecter les clauses en présence des deux témoins religieux qui apposeront leurs signatures avec le Hatan.
  • Kiddouch des Chéva Brakhot (7 Bénédictions).
    Dans ce kiddouch, nous mettons l’accent sur toutes les joies de la terre, les réjouissances, l’allégresse, l’amour, la fraternité en formulant d’entendre de nouveau dans les rues de Jérusalem « La voix du fiancé et de la fiancée… »
  • Le Rabbin bénit les mariés en leur souhaitant notamment de fonder un foyer juif fidèle aux commandements de la Torah, afin de mériter la protection divine.
  • En souvenir de la destruction du Temple de Jérusalem qui atténue toutes nos joies le Hatan brise le verre en disant :
Im Echka’hèkh Yérouchalaïm Tichkah Yémini
(Si je t’oublie Jérusalem, que ma droite s’oublie)
  • Durant toute la cérémonie, et particulièrement dans l’enceinte de la Synagogue, les mariés sont invités à avoir une attitude respectueuse de la sainteté de l’endroit et du moment.
  • De même, nous rappelons aux futures épouses que la traditionnelle robe de mariée est aussi soumise aux règles de décence vestimentaire dictées par la Torah.
  • Les félicitations auront lieu à l’extérieur de la Synagogue, dans un endroit désigné.